Film de Pascal Rabaté (France – 2013 – 1h31) avec Sami Bouajila, Isabelle Carré…


Du goudron et des plumes affiche uneL’été arrive à Montauban, avec les vacances, les barbecues… et le « Triathlon de l’été », compétition populaire télédiffusée. Christian, divorcé et commercial aux petites combines, n’a d’autre joie que sa fille de 12 ans.
Par amour pour elle et pour racheter tous ses petits mensonges, il accepte de participer à ce grand rendez vous sportif. Le jour où il rencontre Christine, mère célibataire et enceinte, tout semble concorder pour que Christian prenne un nouveau départ …

 

 

Critique « Paris-Match »

Auteur de bandes dessinées et tenté par le cinéma — il a notamment adapté ses « Petits Ruisseaux » à l’écran — Pascal Rabaté revient derrière la caméra avec un scénario inédit. A Montauban, Christian (Sami Bouajila), employé dans une société d’éradication de termites, est un père divorcé, dragueur et peu regardant sur les petites combines professionnelles qui mettent du beurre dans ses épinards. Enceinte et seule, Christine (Isabelle Carré) est une esthéticienne fraîchement installée dans la région. Tous deux font connaissance à l’occasion d’une répétition du groupe de majorettes auquel participent leurs filles respectives. A l’approche d’un triathlon festif et télévisé, la ville demande à Christian de renforcer l’équipe, mais ce dernier refuse… Rabaté excelle à raconter un monde de gens humbles avec, mais sans en abuser, de petites touches à la Pierre Etaix. Il sait aussi diriger ses acteurs qui lui rendent ici une copie remarquable. Dans le rôle du père de Christian, Daniel Prévost est très touchant. Dommage que les vingt dernières minutes, sans vrai rebondissement, perdent en intensité. On n’en goûtera pas moins, dans l’ensemble, à un très joli film.

 

Pricing table with id of "goudron" is not defined.