Film de Wes Ball (Etats-Unis – 2014 – 1h53) avec Dylan O’Brien, Thomas Brodie-sangster, Will Poulter, Aml Ameen, Kaya Scodelario….


Labyrinthe affiche uneAvertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.

 

 

 

 

Critique “Le point”

Voici un film meilleur que le livre qui lui a donné naissance. Une rareté quand on sait que la plupart des adaptations cinématographiques, même les plus réussies, souffrent de la comparaison avec leur matériau d’origine ! Mais le roman de James Dashner ressemblait littérairement à un script, un scénario clé en main livrable à Hollywood et qui gagne donc à être porté sur grand écran.
Jeune autodidacte révélé par le succès d’un court-métrage visionné 5 millions de fois sur Internet, qui lui valut d’être embauché sur ce film, le réalisateur Wes Ball prouve indéniablement son potentiel en créant un univers visuel élégant et en imprimant un rythme efficace à son récit. On court du début à la fin, sans s’attarder sur les détails maladroits ou le manque de profondeur des héros, qui ressemblent à des personnages secondaires. On court et, il faut l’avouer, on s’amuse. Cocktail de références stylistiques et narratives à des classiques du genre (Lost, Sa Majesté des mouches, Cube, Battle Royale…), Le Labyrinthe a l’humilité, la fraîcheur et l’audace d’un premier film. Tiendra-t-il ses promesses pour la suite ?

Pricing table with id of "labyrinthe" is not defined.